Le grand geste.

C’est une posture qui sollicite le dos (étirement) et la mobilité du bassin (flexion). Le départ se fait les doigts légèrement posés à l’arrière du bassin. Sur une inspiration, étirement des bras vers le haut, puis sur une expiration, flexion vers la jambe tendue. Les poignets se croisent et les mains se posent sur le pied ou la jambe. En partant de Maha Mudra, on peut vivre Janu Sirsanana, la posture de la tête vers les genoux. Tout le buste s’allonge sur la jambe, le dos s’arrondit légèrement si nécessaire.

Symbolique. Idée de fermeture, de concentration, d’énergie.

leo eget id, amet, ut ante. ipsum dolor